• Dernier jeudi danois

    « We hereby confirm, that Mr Nicolas B., coming from the institution FR F CERGY 07 has performed an Erasmus mobility in our institution, DK ARHUS 01, from 01/08/2007 to 09/06/2008. »

    Ce sont les formalités qui vous ramènent à la réalité.

    Un coup de fil à Eurolines, réserver mon billet. Ce sera mon dernier Aarhus-Paris. Un appel au responsable de la résidence, pour décider de la date d'inspection de mon logement. Puis un passage par le bureau de ma coordinatrice, pour l'attestation de présence. Une signature et c'est terminé, je ne suis plus étudiant à Aarhus Universitet. Et dans cinq jours, je ne justifierai plus le statut d'expatrié auprès de l'administration française. Retour en France; retour sur terre ?

    Les examens se sont bien déroulés. J'avais déjà validé tous mes crédits au premier semestre, je suis parti pour faire de même. Du moins, il ne me manque à l'heure actuelle que 3,5 crédits. Si mon essai en "Cold War" est validé, j'en grapillerai 10 de plus. Soit plus que nécessaire. J'aurai donc eu raison des oraux; l'un m'aura permis de décrocher un 12 (soit la note maximale possible dans le système danois), l'autre de limiter les dégâts en le validant (note indisponible). Avec à chaque fois, en quittant la salle d'examen, le triste salut d'adieu à ces professeurs un peu particuliers, dans leur manière d'enseigner comme dans leur manière d'être. Etudier au Danemark aura aussi, intellectuellement parlant, été une expérience extraordinaire. Le choc risque d'être très rude, en France.

    Et pourtant, je suis content de revenir. Cette année aura été extraordinaire, à tous points de vue. Une expérience incomparable, comme tout le monde devrait en vivre au moins une fois dans sa vie. J'ai découvert un pays attachant et sa particulière culture. Des gens extraordinaires du monde entier. Et une vie folle, tout simplement. Mais un an, c'est suffisant. Il est juste temps de rentrer. Quitte à repartir, plus tard. Et pourquoi pas, après tout ?

    Quant à ce blog, son existence est évidemment remise en cause. C'est là mon dernier dilemne. Je sais quand je quitte le Danemark, je sais avec qui je resterai en contact, je sais quoi faire l'année prochaine, je sais quelle direction donner à ma vie. Plus qu'un choix, ces décisions étaient nécessaires; stopper ce blog ne l'est pas en soi. Dois-je le continuer ? Dois-je l'abandonner au profit d'un autre ? Faut-il, à ce niveau aussi, tourner la page ? Ou profiter de sa dynamique actuelle et de la richesse de ses contenus pour faire quelque chose d'un peu différent ? L'avenir le dira, mais les réactions aideront à la décision. C'est qu'il n'est pas si facile que cela d'abandonner son blog. Des dizaines d'heures à écrire, plus de 180 articles, 37 pages, près de 74.000 visiteurs en dix mois. Et un bout de ma vie couchée sur l'écran - à défaut du papier.

    Je souhaite à tout un chacun d'avoir un jour à prendre ce genre de décision, bénigne en apparence, si importante au fond de soi. C'est signe que la Vie continue, plus trépidante, ambitieuse et joyeuse que jamais. Et qu'elle ne sera désormais plus tout à fait pareille. Voire complètement différente. Vaincre les frontières, franchir les barrières, repousser l'horizon; c'est ça aussi, Erasmus.


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Juin 2008 à 01:47
    hé bien...
    hé oui, ça fait bizarre, les fins d'années Erasmus... Pour ma part je reste au Danemark... dans la mesure du possible (me faut juste un logement à partir du 1er août). Tu rentres quand exactement? En tout cas, gros merci pour ce blog, au fil de cette année, et je ne pense pas qu'il faille le supprimer. Cesser d'y écrire pourquoi pas. SI tu fais un autre blog, pour un autre pan de ton histoire, tu peux y mettre le lien. Cela fera toujours un souvenir, une trace, et pourquoi un témoignage pour des futurs Erasmus... J'ai un blog qui ne sert à priori à rien depuis près de 2 ans. J'y ai raconté le mois que j'ai passé à Roskilde... mais parfois, coup de nostalgie, je jette un œil dessus... C'est une sorte d'attachement, si tu veux... finalement, de mon côté, je n'aurais pas côtoyé les "internationaux" aussi souvent que ça. Je me suis plutôt encré dans mon coin avec mes potes du cours de mythologie nordique, et les gens de Studenterhus. En tout cas, j'espère que tu continueras l'écriture, parce que ta plume est bien agréable à lire. Pleine de réflexion et de pertinence. Donc une très bonne continuation à toi, et si d'aventure nos chemins se croisent, ce sera avec plaisir que je lèverai mon verre au son d'un Skaal! Bisous. Debo.
    2
    Fab
    Vendredi 6 Juin 2008 à 18:15
    Gratz !
    Et on en aura eu, du plaisir à te lire! à vivre avec toi cette expérience dont je n'ai compris l'intensité qie depuis quelques semaines. Je t'ai d'abord trouvé un peu foufou la premiere fois que tu me parlais de partir, le Danemark en plus ! mon opinion avait bien vite rejoin la tienne lors des quelques jours passés a squatter ce qui était pour moi "le pays du lego" ni plus ni moins. Cette visite m'avais furieusement envieux =) Merci à toi pour ce partage, et surtout pour avoir tenu la cadence ! Ce blog, touche, selon moi, à sa fin, mais hors de question de le laisser sombrer ! Le net est bien fait, et un lien bien placé nous rendra en un rien de temps sur ton nouveau chez toi virtuel. Tu l'aura compris, je préconise un nouveau blog, car tu as des choses a dire et la talent pour bien le faire! j'ai d'ailleurs une petite idée à te soumettre à ce sujet ;) Cet article transpire la nostalgie, et on a un petit pincement au coeur. Y'a quand même un sacré coté positif : notre nico est de retour !
    3
    Flo
    Samedi 7 Juin 2008 à 00:56
    On veut te lire encore
    Peu importe sur quel blog tu continueras à écrire du moment que sur ce blog, on trouve le lien vers le nouveau (si tu en crées un nouveau) et que sur le nouveau on puisse revenir à celui-ci. C'est un tel plaisir de te lire que tu n'as pas le droit de t'arrêter... Une maman très très fière de son fiston
    4
    Samedi 7 Juin 2008 à 03:23
    eh beh
    ..que de commentaires sympas! merci ;)
    5
    Amélie
    Samedi 7 Juin 2008 à 13:40
    ...
    Eh oui, 'final countdown' pour moi aussi...et surtout un mélange étrange des sentiments...Un extrait de l'Auberge espagnole rythme mes dernières journées danoises: "Quand on arrive dans une ville, on voit des rues en perspective, des suites de bâtiments vides de sens. Tout est inconnu, vierge. Voilà, plus tard, on aura habité cette ville. On aura marché dans ses rues, on aura été au bout des perspectives, on aura connu ses bâtiments, on aura vécu des histoires avec des gens. Quand on aura vécu dans cette ville, cette rue on l'aura prise dix, vingt, mille fois."....Voilà..juste une petite pensée clin d'oeil pour un compatriote! Je te souhaite en tout cas beaucoup de belles choses et de réussite dans ce que tu entreprendras! J'espère vraiment pouvoir continuer à te lire...que ce soit sur la toile ou -prochainement, je te le souhaite!- sur papier glacé/journal! Bon retour en France. Bonne continuation!
    6
    Lundi 16 Juin 2008 à 14:00
    Il faut continuer!!!
    Ah lala... On en est tous au même point: il faut partir... Plus dur que je ne pensais! Bref. Là n'est pas le sujet de mon commentaire. Il faut continuer ce blog!!! Déjà parce que la vie ne s'arrête pas après le Danemark mais aussi parce qu'en rentrant en France, tu auras certainement plein de choses à dire sur les p'tits français!! Et puis, ce serait trop bête de s'arrêter en si bon chemin. En tout cas, j'ai eu beaucoup de plaisir à lire ce blog, merci beaucoup! Bonne continuation et bon retour en France! Bisous. Aurélie
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :