• Le calme avant la tempête?

    Faisant un tour sur ce blog, j'allais fermer la page lorsque je me suis aperçu de la date. 11 septembre. Il y a six ans déjà.

    On sortait du colllège. Je me souviens d'être monté en voiture, d'avoir appris par mon père qu'il y avait eu des avions qui s'étaient crashés sur des tours au Etats-Unis. Je ne connaissais même pas le nom "World Trade Center", je n'avais jamais entendu parler de Ben Laden. Je ne savais surtout pas qu'on vivait un jour charnière de notre époque. Six ans plus tard, je vis dans un pays rongé par l'islamisme radical. LE problème danois??

     

    Il y a un peu plus de six mois maintenant étaient publiées au Danemark les fameuses caricatures qui feront par la suite le tour du monde, provoquant un scandale international. Pays réputé pour son calme, le Danemark s'est, semble-t-il, fait très peur. Peu de détails sur les faits en eux-mêmes. Mais, pendant les conférences du mois d'août, les orateurs sont revenus à plusieurs reprises sur l'"affaire des caricatures".

    C'est d'abord un problème qui touche leur démocratie, leur système politique. Comme en France. Liberté d'expression contre respect de la religion. Dilemne auquel on ne trouve de solution dans aucun pays occidental. Mais alors que le débat s'est depuis longtemps stoppé en France, il reste présent au Danemark. Les danois sont très fiers de leur système, de leurs institutions. Ils n'arrivent pas à admettre qu'il y a une faille dans le système. Et ce fut pour eux un choc terrible - outre le fait de voir des drapeaux danois brûlés de par le monde...

    Mais, et ça on en parle moins, l'islamisme radical est présent au Danemark. Les immigrés sont peu - voire pas du tout - intégrés à la société danoise. Ils sont parqués dans des cités, en banlieue (mais dans des immeubles plus décents qu'en région parisienne, soit dit en passant), à l'instar de Gellurupparken, près de chez moi. La simple évocation du mot "park" se passe d'ailleurs de commentaire. Très peu de femmes ne sont pas voilées, et il n'est pas rare de voir des femmes porter la "burka". Elles se déplacent toutes, comme les hommes d'ailleurs, entre membres de la même communauté. Ceci pendant que - cause ou conséquence? - le Danemark est dirigé par un gouvernement majoritaire uniquement grâce au soutien de la très influente extrême-droite. Et que le pays a toujours pour religion officielle le protestantisme.

     

    L'arrestation médiatique de terroristes à Copenhague la semaine dernière n'a rien d'étonnant. Le calme qui règne ici est pesant. Aucune mixité sociale, replis communautaires, poussée de l'extrême-droite... A l'heure où le monde se déchire pour des questions religieuses et où l'islamisme est montré du doigt, cette situation n'est pas saine, pas pérenne. Il y a un problème quelque part, mais personne n'a l'air de s'en inquiéter. Or le silence est bien plus sournois que le bruit.

     

    Sinon un français de Cergy arrive demain. Fabrice vient de menvoyer son texto: il s'apprête à passer vingt heures dans le bus. Mouahaha.

    Nico


  • Commentaires

    1
    Daniela
    Samedi 15 Septembre 2007 à 18:45
    5 Etoiles
    Waw...tu écris vachement bien! Tellement que ça m'a accroché à l'ordi pour lire plein de tes articles. Ton université vient de gagner un très bon écriteur et la fac d'en perdre un!
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Nico
    Dimanche 16 Septembre 2007 à 01:27
    oh!
    Daniela! Quel plaisir! Merci pour tes compliments :) j'espère bien qu'on se retrouvera à mon retour ;) en tout cas bon courage pour cette nouvelle année biz!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :