• Je ne comprends vraiment pas pourquoi les gens s'acharnent à consulter -et pire, croire- la météo. Nouvelle illustration aujourd'hui, avec pour objectif de savoir quel temps il fera demain. Or, selon les sources, voilà ce que l'on obtient:

     

    Au moins c'est clair. On va donc prévoir, outre les bières, les lunettes de soleil, tongues, crèmes solaires, k-ways et parapluies.

    Pourquoi une telle attention météorologique ? C'est juste que, après deux semaines de temps magnifique, la pluie a fait sa réapparition aujourd'hui. Or demain, c'est le Kapsejladsen 2008, auquel est attendu entre 6.000 et 10.000 étudiants dans le parc de l'université. Un Kapsejladsen (pour la prononciation, on cherche encore) sous le soleil ou sous la pluie, même sponsorisé (à flot) par Carlsberg, c'est pas vraiment pareil...

    Mais qu'est-ce qu'un Kapsejladsen ? A vrai dire, on cherche encore. Mais à voir cette vidéo de l'an dernier (sous le soleil), ça donne envie ça:


    1 commentaire
  • A force, on a fini par s'y habituer. Mais pour tout nouvel arrivant, la découverte du danois demeure une expérience... bizarre. Montez le son, et appréciez cette langue comme il se doit !


    1 commentaire
  • Point que l'inspiration ne soit plus, c'est que l'auberge ch'danoise virtuelle s'est transformée en auberge réelle pour quelques jours. Preuve par l'image pour ceux qui en douteraient !


    2 commentaires
  • Vendredi 11 avril 2008, Aarhus Universitet.

    Le professeur (américain) - Vendredi 18 avril est férié ? Vraiment ! Mais pourquoi donc ?!

    Les danois (alignés en rang d'oignon, hochements d'épaules et moues simultanées) - Bouarf, encore une fête chrétienne.

    Le Danemark reste un pays où la monarchie, la religion et les traditions restent ancrés dans les moeurs. Ou presque.


    3 commentaires
  • Le monsieur qui est allongé par terre en croisant ses jambes d'une manière assez saugrenue, c'est Morten. C'était "mon" photographe, hier. Et la dame qui fait une drôle de tête avec ses chaussures roses, c'est Julie B., plus connue sous le nom de scène Yelle.

    Petit bout de femme qui sait rester simple malgré le phénomène qu'elle incarne, et qui n'est pas aussi folle dans la vie qu'elle ne l'est sur scène. En tournée, elle était à Aarhus hier. D'où votre humble serviteur passait une petite heure avec elle hier et réalisait un interview pour le compte de HeadFirst Magazine. Oui, je me la pète, et alors ?


    2 commentaires