• The name's story, 1

    Université, campus. Chercher l'erreur !

     

    Tout à l'heure, je recevais un email de mon professeur d'Internet Policy. L'homme est un brillant professeur de Science Politique (il a notamment travaillé quelques années à Washington), ancien représentant du monde universitaire auprès de l'ONU (dans le domaine de l'Internet), et chercheur reconnu dans le monde entier. D'ailleurs il nous quitte quelques semaines pour des conférences à Los Angeles et Rio de Janeiro. Le mail était signé "Wolfgang".

    C'est l'usage. Ici au Danemark, chacun s'appelle par son prénom, quelque soit le "niveau" de son interlocuteur. C'est ainsi que élèves interpellent les professeurs par leurs prénoms. Autre exemple: sur le journal 24 Timer ("24 Heures") de mercredi, une citation était suivie de la signature « Anders Fogh ». Pas besoin de préciser le nom de son auteur: ces deux prénoms suffisaient à identifier le premier ministre danois: Anders Fogh Rasmussen.

    De même, le vouvoiement est proscrit au Danemark. Thorsten, mon mentor, m'a expliqué que tout le monde se tutoyait et qu'on n'utilisait le vouvoiement que pour les interlocuteurs prestigieux (la Reine, par exemple). A la question: « et le premier ministre, tu lui dirais "tu" ou "vous"? », il me répondait: « j'hésiterais ». C'est dire...

    Ce dernier point demeure toutefois anecdotique pour nous, étudiants étrangers, qui n'utilisons quasiment que l'anglais pour converser avec les danois. Or, difficile de faire la différence entre "you" et "you" !

     

    Comment expliquer cette "familiarité" traditionnelle? Peut-être par le nombre d'habitants (cinq millions de danois, c'est peu) et par le fort sentiment d'identité commune (une petite famille en quelque sorte). Peut-être aussi par un respect permanent de l'autre ici, quelque soit sa condition: pas besoin du "vous" pour l'exprimer.
    Quant aux noms, une explication historique vient s'ajouter aux éléments précédents: les danois ont eu des noms de famille très tardivement. Ce qui entraîne une grande concentration: ainsi avec 10 noms de famille, on obtient 44% de la population danoise! La page "Rasmussen" de Wikipédia contient par exemple onze noms de personnalités danoises, dont trois hommes politiques en activité (l'un d'eux étant le fameux premier ministre). L'identification par le nom en est donc compliquée...

    L'utilisation exclusive des prénoms et du tutoiement: cause ou conséquence de l'atmosphère ambiante? La question reste ouverte !

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :