•  

    Aujourd'hui était une journée spéciale: la dernière du programme "Denmark Today". L'occasion d'avoir une journée un peu spéciale, l'occasion aussi de repartir (pour beaucoup) avec un diplôme et 6,5 ECTS. Plus que 54,5 à obtenir cette année!

     

    Ce matin, nous nous sommes réunis avec deux autres classes pour jouer, chanter, rigoler, danser, le tout en danois évidemment. Ce qui permit à Michele de danser sur la table, comme prévu!


     

    Midi. En attendant d'aller manger, Séb, Lucie et Chloé se livrent à une bataille sans pitié, sous les yeux ébahis du reste de la troupe. Ah, ces "french people"...^^


     

    Après-midi. Après avoir découvert un nouvel amphi pour remplir les questionnaires d'évaluation, nous nous réunissons dans la "Mathematics Kantine", pour la "réception" de fin de programme. L'occasion pour la responsable du Service International de faire un petit - et émouvant? - discours de remerciement. Avant de déclarer la séance de goinfrerie ouverte (voyez-moi ce buffet!)


     

    Voilà. Fin du Denmark Today. Certains commencent les cours la semaine prochaine, d'autres partent en Suède quelques jours (bon voyage!), quelques uns reviennent chez eux, comme moi. Sans rapport, un gros bisou à Chloé qui part étudier à Copenhague. Bonne chance et à bientôt (pas moyen, on viendra voir "København") !! ;)

     

    Bonnes vacances,

    Nico


    3 commentaires
  • Qu'on ne me dise plus que les français ne bossent pas!

    Tout à l'heure, la circulation était telle que mon bus a mis 45 minutes pour aller de l'université à ma résidence, trajet effectué d'habitude en 25 minutes! Et à la descente de bus, j'ai dû attendre trois minutes avant de pouvoir traverser la rue menant à ma résidence, habituellement peu fréquentée. Heure de pointe. Il était... 15h30 !!!

     

    La soirée s'est terminée autour d'une bonne plâtrée de pâtes.. Préparées par les français pour les italiens! Le monde à l'envers... C'est vrai que pendant ce temps, les italiens jouaient aux fléchettes !

     
    Ah, ces ritals.. Y vont nous manquer en septembre...
     
     
     
    Ve sis imorgen,
     
    Nico

    votre commentaire
  • Mmmmh?? Késaco?...

     

    Décidément, les cours de danois sont de pire en pire... Pour la deuxième fois en deux jours, Simon, le professeur, a attrapé un fou rire. En cause: notre prononciation, et particulièrement celle des espagnols incapables de ne pas rouler les "r". Hier il avait fini par se reprendre. Aujourd'hui, après quelques minutes de rire silencieux (pour lui, la classe riant bruyamment), il reprit son sérieux. Commença à écrire au tableau et éclata d'un grand rire sonore, le front appuyé au tableau. Fou rire collectif :)

    Le cours se termina dans une grande salle de réception où nous nous retrouvâmes avec deux autres groupes, ignorant de ce qui nous attendait. En fait, les professeur nous avaient organisé une séance de danses folkloriques danoises! Expérience inoubliable...

     

    L'après-midi fut divisé en deux partie. Durant la première, nous visitâmes Aros, le musée d'art moderne de la ville. Magnifique bâtiment, magnifique exposition, incontournable pour les fans du genre (voir photo du bâtiment dans l'album "Arhus"). La seconde partie fut consacrée, en un groupe restreint (trois français), à la visite d'un autre bâtiment tout aussi fonctionnel, haut monument en vue à Århus, temple de la consommation moderne, le IKEA du bout de la ligne 3. En apparence semblable aux IKEA français, à la différence que les tarifs pratiqués y semblent moins élevés - contraste encore plus saisissant par rapport au niveau de vie danois. D'où l'on vit des gens acheter des lots de quarante poubelles (« 15 couronnes la poubelle? En plus elle est trop belle! J'vais en acheter plein, tiens! »). L'occasion de craquer le budget pour certains (telle Lucie qui repartit avec un sac plein), d'acheter des piles, un économe et un balai à chiotte pour d'autres (moi en l'occurence). De plus en plus intéressant, ce paragraphe, non?...

     

    Depuis quelques jours, le temps danois est revenu. C'est en fait une alternance de pluie fine, tombant dru quelques minutes, puis disparaîssant d'un coup pour laisser place à un éclatant soleil et un grand ciel bleu. Mais une température restant agréable, malgré tout. Cruelle réalité. Juste pour le plaisir de se dire que, vraiment, nous sommes bien au Danemark.

     

    Nico


    6 commentaires
  • Århus, centre-ville. Si si, c'est beau !

    Oui, le Danemark est un pays protestant. C'est d'ailleurs la religion d'état, pratiquée par plus de 80% de la population (pas de statistique exacte - fait exceptionnel pour le pays). Donc, non, aujourd'hui n'était pas férié !

    Clin d'oeil à ceux qui n'ont pas l'habitude de bosser un 15 août? Peut-être. Cet après-midi était consacré au sport, à la DGI-Huset, sorte de maison du sport d'Århus. L'occasion de pratiquer le volley et le hockey, et d'assister, hilares, aux séances d'escalades, d'aérobic et de pilates (gym sur ballon) choisis par nos collègues. Mais même ici, il nous fallait une conférence... Si si, vrai, une conférence sur le sport au Danemark et comment le pratiquer à Århus !

    Au chapitre "vie quotidienne" toujours, deux de mes colocataires sont arrivés. Mais très vite repartis... Le premier est grand, blond, yeux bleus: il est danois (ceci étant un pléonasme). La seconde est moins typée danoise mais l'est quand même. Elle revient de France, où elle était en vacances. Avec un peu de chance elle sait parler français ! Tous deux ont, le premier accompagné d'amis, la seconde de sa mère, installé leurs meubles dans leurs chambres et sont repartis. J'ai pu manger tranquille :)

     

    Au chapitre "culture", Århus ou Aarhus? C'est vrai ça, je vis à Århus mais étudie à l'université d'Aarhus...

    Aarhus est en fait l'ancienne orthographe (quoique la plus ancienne est en réalité Aros, mais ceci est une autre histoire). "Aa" se prononçant "o". Il y a quelques années, une réforme de l'orthographe danoise a transformé ce "aa" en "å". Mais certains, à l'instar de mon université, ont préféré conserver l'ancienne orthographe. Comme si c'était pas déjà assez compliqué...

     

    Nico

     

    PS: Depuis aujourd'hui, il est interdit de fumer dans les lieux publics au Danemark. D'où le démontage des cendriers hier au Town Hall !


    votre commentaire
  • Aujourd'hui, à Århus, c'était la fête des voisins. Dans ma rue, c'était des petits drapeaux danois qui étaient plantés tous les vingt mètres dans l'herbe. Comme à chaque occasion festive, d'ailleurs: on voit des drapeaux danois partout. Dans le quartier "bourgeois" de Camille et Clémence, les voisins avaient même bloqué la rue et installé château gonflable pour les enfants et chapiteau pour le repas des adultes. C'est qu'au Danemark, on ne fait pas les choses à moitié.

    Pour les étudiants, c'était aussi "picnic and fun games". Nous n'étions qu'une cinquantaine (contre cent-vingt inscrits), population décimée par les "party" de la veille au soir sans doute... Pour le concept, "stupid games" aurait été plus approprié, mais on s'est bien éclaté! Et ce malgré l'humidité ambiante: en effet il avait plu dans la matinée! Pour la première fois depuis une semaine et deux jours. La journée s'est terminée dans le jardin de Camille, autour d'un sujet de discussion animé: les insultes et autres gros mots de son pays! En allemand, polonais, espagnol, portugais, italien, français, danois. Paraît-il qu'il fait maîtriser les insultes pour pouvoir apprendre correctement une langue, alors...

    La chute de ce billet revient ce soir à Giulia qui déclarait tout à l'heure (en français of course): « somnoler, c'est joli à dire, et c'est joli à faire ».

    :)

    Nico


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique